LES BIENFAITS DES PROTÉINESChute de cheveux, ongles fragiles, fatigue?

PEUT-ÊTRE UNE CARENCE EN PROTÉINES ?

Dans notre corps, les protéines ont pour rôle de renforcer notre système immunitaire. Elles favorisent également le renouvellement des cellules telles que la peau, les tissus musculaires et bien d’autres. On peut différencier deux types de sources de protéines. La protéine d’origine animale que l’on retrouve entre autre dans la viande, le poisson, l’œuf et dans le lait. Puis la protéine d’origine végétale que l’on retrouve dans les légumineuses comme les Haricots Tarbais, les céréales complètes ou bien encore dans les fruits à coque . L’idéal est de varier les sources. L’apport nutritionnel conseillé en protéines est de 0,8 g par kg de poids corporel et par jour.

Aliments richesEN PROTÉINES

Quelques idées de valeurs nutritionnelles pour des portions de 100 g.

*source : Analyse Centre technique Agroalimentaire – CTCPA sur échantillon Haricots Tarbais cuits

Le saviez vous ?

Le Haricot Tarbais est une légumineuse considérée comme un aliment super-food. Grâce à sa richesse en vertus nutritionnelles, le Haricot Tarbais peut à lui seul rivaliser avec de nombreux aliments. Sa teneur en protéines est source d’énergie pour le corps. Il est estimé comme particulièrement bienfaisant pour la santé. Le Haricot Tarbais est également votre allié des placards. Il faut savoir qu’une fois sèche, cette légumineuse fait partie des produits ayant une longue durée de conservation. Pour autant, on ne constate pas de perte nutritive. Son utilisation est très variée. Vous pouvez le cuisiner en dessert comme en entrée ou encore en plat principal.

Qu’est-ce que c’est vraiment les protéines ?

Les protéines font partie des 7 composants de notre base alimentaire. Pour que notre corps puisse bien fonctionner, nous avons besoin d’eau, de glucides, de lipides, de vitamines, d’oligo-éléments, de minéraux et enfin de protéines. Il est à noter que celles-ci font partie des trois grands macro-nutriments essentiels à notre alimentation avec les glucides et les lipides. On retrouve deux types de protéines, il y a la végétale et l’animale. Celles-ci n’ont pas la même composition.Les protéines sont composées de molécules appartenant à la chaîne d’acides aminés. Il est à noter que notre organisme à besoin d’une vingtaine de ces acides aminés pour son bon fonctionnement. De plus, les protéines sont des types de nutriments essentiels à notre corps mais qu’il ne peut stocker. C’est pourquoi il est indispensable de l’intégrer à notre alimentation quotidienne.

Pourquoi faut-il consommer des protéines ?

Les protéines ont un rôle important à jouer dans notre organisme. Dans la vingtaine de d’acides aminés existantes, notre corps n’arrive pas à produire 9 d’entre elles. C’est à ce moment que les protéines entrent en jeu. Les protéines que l’on appelle complètes sont capables de combler ce besoin.
Les protéines sont primordiales à notre alimentation. Elles favorisent la construction, les réparations et l’entretien des structures du corps et des muscles.
L’absorption de protéines est importante afin d’éviter certaines carences. Elles participent à de nombreux processus physiologiques tels que la formation d’enzymes digestives, d’hémoglobines, d’hormones ou encore d’anticorps. Il faut savoir également que les protéines sont la seule source d’azote dans notre corps.

Quelles sont les différences entre la protéine animale et la protéine végétale ?

La principale différence entre ces deux protéines est la teneur en acides aminés qu’elles possèdent. La protéine animale est complète. On la retrouve dans tout ce qui est poisson, oeuf, viande rouge, viande blanche ou bien encore le gibier.
La protéine végétale est en générale incomplète. On la trouve par exemple dans les céréales, les légumineuses, les légumes ou encore dans les fruits à coques et les fruits. Le quinoa, le sarrasin ou encore le soja sont des exceptions puisque ces grains contiennent des protéines complètes.

Quelles sont les conséquences d’une carence en protéines ?

Une carence en protéines apparaît lorsque nous n’en consommons pas suffisamment ou que nous ne consommons des protéines incomplètes.

Le manque de protéines peut provoquer la chute de cheveux, la fragilisation des ongles, de la fatigue, des déficiences de la vision. La carence en protéines intervient aussi sur la vulnérabilité du système immunitaire et la fragilité des muscles.

Comment doit-on consommer des protéines ?

Afin de maintenir la bonne santé de nos tissus musculaires et osseux, il est important d’avoir un quota journalier en protéine suffisant. La consommation est variable selon le profil de chaque personne et de son âge. Selon l’ANSES, il est conseillé de consommer 0,83 gr/kg/j soit environ 50 gr de protéines pour une femme d’âge moyen et de 60 kg.
On peut remarquer que les protéines animales sont source de protéines de hautes qualités. Lorsque les repas n’en contiennent pas, les besoins de notre corps ne sont pas comblés. Pour obtenir une alimentation équilibrée en acides aminés par le biais de protéines végétales, il est conseillé d’associer plusieurs sources de protéines. Par exemple des céréales avec des légumineuses pour créer une complémentarité entre elles. Dans cette hypothèse vous pouvez mélanger du maïs avec des Haricots Tarbais ou encore du blé avec des pois chiches.
Il est tout de même important de noter que cette complémentarité peut se réaliser entre les différents repas de la journée et pas seulement sur un seul et même repas.

Pourquoi a-t-on besoin de plus de protéines quand on pratique un sport d’endurance ?

On entend souvent parler de protéines dans le milieu du sport. En effet, c’est par le biais de ce macro-nutriment que la prise de masse musculaire se fait. De plus, elles sont essentielles pour la récupération et la reconstruction musculaire après le sport.
C’est pourquoi il est conseillé de 1,1 gr/kg/j (soit 77 pour une personne d’âge moyen pesant 70 kg) quand on pratique environ 4 ou 5 séances de sport par semaine. Un apport en protéines complètes est aussi recommandé pour combler les besoins de notre organisme.

8.6 gr DE PROTÉINES
pour 100 g DE HARICOT TARBAIS *

*source : Analyse Centre technique Agroalimentaire – CTCPA sur échantillon Haricots Tarbais cuits